Partenaires |  Nous joindre |  Intranet |  Blog |  English
Bref historique

En 2004, la Table agro-touristique de Charlevoix, en collaboration avec plusieurs intervenants régionaux, organisait un colloque sur l’avenir de l’agriculture dans Charlevoix, lors duquel s’est tenue une conférence sur la mondialisation et le développement d’une agriculture de créneau. Par la suite, des rencontres ont été organisées pour les cinq filières principales incluant la production laitière.

Ces rencontres réunissaient producteurs et transformateurs, notamment les producteurs laitiers de Charlevoix. Une conférence fut donnée par un maître-fromager, suivi d’un exercice de remue-méninge et d’une proposition de projet de valorisation de la Canadienne. Or, aucune suite ne sera donnée au projet dans l’immédiat.

La Laiterie Charlevoix s’est tout de même engagée dans une réflexion à la suite de la disparition de plusieurs fermes laitières de la Vallée-du-Gouffre, ce qui l’aura amenée à s’orienter vers des produits typiques du terroir de Charlevoix. Aussi, en 2005, Lyne Breton, une productrice et éleveuse de vaches canadiennes qui souhaitait venir produire dans la région de Charlevoix, engage des pourparlers avec la Laiterie-Charlevoix afin d’établir un maillage pour valoriser le lait provenant de la Canadienne. En 2007, elle vient finalement s’établir dans la région avec son troupeau. Au même moment, Steve et Melissa Tremblay de la ferme Hengil s.e.n.c, à St-Hilarion, sont intéressés à produire du lait de Canadienne pour la Laiterie Charlevoix. Or, pour se faire, il faut trouver des vaches canadiennes, ce qui n’est pas une tâche facile. Mais la chance leur sourit puisqu’une partie importante du troupeau de la ferme Ste-Croix est alors mise en vente. Steve et Mélissa Tremblay acquièrent ces bêtes, auxquelles viennent s’ajouter encore une dizaine de vaches de la ferme JP Côté et Fils. C’est ainsi qu’en juin 2007, la Canadienne produit à nouveau dans Charlevoix, après des décennies d’absence.

Dans le but d’assurer une coordination du développement et de l’implantation de cette filière spécifique, la Laiterie Charlevoix, Steve et Mélissa Tremblay, Lyne Breton et Mario Duchesne – biologiste de la conservation et ancien coordonnateur de la Table agro-touristique de Charlevoix ayant travaillé au projet pilote de l’Agneau de Charlevoix − se sont groupés pour créer l’Association de mise en valeur des bovins de race Canadienne dans Charlevoix, qui devient l’organisme au cœur de ce projet unique.