Partenaires |  Nous joindre |  Intranet |  Blog |  English

La Canadienne est une race laitière développée au Canada Français à partir de bovins importés de la Bretagne et de la Normandie au XVIIème siècle. La Canadienne est la seule race bovine laitière propre à l’Amérique du Nord. À l’origine, elle n’est pas issue de brassages génétiques et, jadis, elle était exclusivement et intimement liée au terroir québécois. La Canadienne est aujourd’hui sérieusement menacée. Elle a bien failli disparaître en raison des croisements avec la race « Brown Swiss ». Il reste très peu de bêtes de race pure, mais on observe un engouement pour la sauvegarde et la valorisation de la génétique de la Canadienne ancestrale. Il est primordial de la valoriser afin d’assurer un avenir à cette race du patrimoine québécois.

Dynamique de la race

L’Association de mise en valeur des bovins de race Canadienne dans Charlevoix a comme but de valoriser et d’orienter le développement génétique de manière à retrouver et à restaurer le type canadien et les aptitudes ancestrales et archaïques de cette race patrimoniale. Un plan de gestion de la population de bovins de race Canadienne de Charlevoix sera implanté au cours des prochaines années afin de s’assurer que la population puisse être viable, durable et permanente. Le collectif de Charlevoix souhaite poser des actions concertées avec l’ensemble des intervenants de la race Canadienne. Il existe différents groupes qui œuvrent à la sauvegarde et au développement de la Canadienne, mais la concertation entre ces groupes (SEBC, FPRPQ, AQBC, AVCC, RBC, CIAQ et MAPAQ) est nécessaire pour la pérennité de la race. D’ailleurs, il y a présentement un groupe de travail qui représente la plupart des intervenants au niveau de la race au Québec ayant le souhait de réaliser un plan stratégique pour la Canadienne. En regard avec les actions entreprises et les mesures mises de l’avant pour préserver les races à petits effectifs en France. L’état des ressources génétiques toujours disponibles permet de croire que la race bovine Canadienne a un avenir très prometteur.

Des actions de sauvegarde et de valorisation qui ont été mises de l’avant :

  • Constitution de réserves génétiques de semence d’anciens taureaux utilisés pour l’IA -> 1960 -1988 (CIAQ, RBC & privé);
  • De 1987 à 2004, constitution d’une banque d’embryons (SEBC & privé);
  • Dès 1998, la semence de plusieurs taureaux pur-sang issus d’anciens taureaux (SEBC);
  • À partir de 2007, constitution de réserves de semence de certains taureaux pur-sang (Collectif de Charlevoix, AQBC);
  • Récolte de la semence de neuf taureaux pur-sang issus d’embryons et d’animaux importés en France, maintenant disponible pour l’importation au Canada;
  • En 1999, adoption au Québec de la Loi sur les races patrimoniales ;
  • Vocation économique pour la race pure afin de valoriser le lait de Canadienne dans un système de filière du terroir charlevoisien;
  • Implantation d’une population de bovins de race Canadienne dans Charlevoix (en cours);
  • Fabienne Thibeault s’implique pour la reconnaissance de la valeur patrimoniale et l’importance de la race bovine Canadienne;
  • Formation d’un groupe de travail rassemblant tous les intervenants du Québec afin d’élaborer une planification stratégique pour préserver cette race du patrimoine.

CIAQ : Centre d’insémination artificielle du Québec
RBC : Rare Breeds Canada
Collectif de Charlevoix ou AVCC: Association de mise en valeur des
bovins de race Canadienne dans Charlevoix
AQBC : Association québécoise du bovin canadie
FPRPQ : Fédération des producteurs de races patrimoniales du Québec