Partenaires |  Nous joindre |  Intranet |  Blog |  English

Les producteurs constituent un maillon important de l’ensemble de la filière. Les entreprises visées pour intégrer la filière sont en général des fermes familiales dont le nombre de vaches en lactation est inférieur à 50. L’objectif est de permettre à de petites fermes d’être rentable et de se maintenir dans un contexte où la taille des exploitations est en croissance. Les producteurs deviennent des acteurs et des artisans pour produire un lait de spécialité. Ceux-ci peuvent bénéficier des retombées de la valorisation de leur lait puisqu’ils sont des partenaires. Les producteurs peuvent être fiers puisqu’il y a un peu de chacun d’eux dans les produits de la Canadienne de Charlevoix.

 

Ferme Hengil s.e.n.c.

Déjà en 1995, des producteurs agricoles et des chefs cuisiniers se sont associés afin de fonder La Table agro-touristique de Charlevoix dans le but de créer une synergie et de proposer de nouveau modes de production. Ce groupe a permis de jeter les bases d’une nouvelle agriculture dans la région.

Steve et Mélissa Tremblay ont remplacé leurs Holsteins par des Canadiennes parce que le temps était venu pour eux de faire autrement. Le supplément de revenus reçu pour le lait de leurs vaches canadiennes a été un incitatif convaincant pour changer leur façon de produire. Leur troupeau de 40 vaches en lactation pour un total de 80 têtes est l’un des plus importants de la race au monde. Leur grande ouverture d’esprit leur a permis de voir et d’apprécier la rusticité et les aptitudes particulières de la Canadienne essentiels pour produire en milieu nordique sur les hauteurs.

« On a fait le saut de la Holstein à la Canadienne pour plusieurs raisons. On essayait de se diversifier et la Canadienne nous a permis de rester dans la production laitière sans devenir plus gros. Il y a aussi la possibilité de travailler en équipe avec des gens qui ont le même défi de valoriser cette race là.» Steve Tremblay, producteur laitier.


Photo: Steve Tremblay avec De Tilly
Loic Pommette 67105, une vache
Canadienne TB85


 

 

 

Ferme Lyne Breton

L’arrivée de Lyne Breton avec un troupeau de 65 têtes a été une chance inouïe pour réintroduire et relancer la race dans le terroir de Charlevoix. Lyne Breton reçoit une valeur ajoutée pour le lait de ses vaches canadiennes, ce qui permet de faire honneur aux aptitudes fromagères légendaires de cette race ancienne. Son expérience et sa passion sont des atouts indéniables pour valoriser la race d’antan.

« Ça fait 12 ans que j’ai un troupeau de vaches canadiennes. D’arriver ici, avec un transformateur intéressé par mon lait et des gens passionnés qui veulent développer la race, c’est merveilleux.» Lyne Breton, productrice.

Lyne Breton en compagnie de
Fabienne Thibeault, marraine
du projet de Charlevoix

 

 

 

 

Crédit photos : Jean-Pierre Débarbat